Comment éviter le dépôt de bilan, la dépression et le divorce

La spirale des 3D touche beaucoup d’entrepreneurs d’entreprises en difficulté. Pour éviter ces syndromes les précautions suivantes sont à prendre:

  • Ne pas rester seul

Certains facteurs tels que la peur, la honte, la crainte et le sentiment d’échec peuvent entrainer ,de la part des dirigeants des entreprises en difficulté, un repli sur soi. Il n’est pas rare de constater un déni de réalité ce qui peut avoir des conséquences tragiques. Il est donc important de rester en veille face aux difficultés et de communiquer le plus rapidement sur les difficultés que peuvent rencontrer une entreprise afin de trouver l’aide nécessaire à son retournement. Il est important de s’entourer de professionnels et voir même de personnes ayant connues la même situation.

  • Créer, maintenir ou restaurer la confiance et sa crédibilité

En effet, la confiance est primordiale dans le monde des affaires que cela soit avec les actionnaires, les collaborateurs, les créanciers, les fournisseurs et les parties prenantes de l’entreprise. Il est important de rassurer et de communiquer.

Vis à vis des salariés , le chef d’entreprise doit être un exemple , il doit donner l’envie de relever le défi. Il ne doit pas s’accorder de traitement particulier si il veut que tout le monde suive le bon chemin vers une meilleure situation de l’entreprise.

D’autre part, le chef d’entreprise ne doit pas fuir ses créanciers. Prenons l’exemple de la banque. Le chef d’entreprise doit informer au plus tôt son banquier. En effet, un entrepreneur a le droit d’avoir ponctuellement des tensions de trésorerie. Pour qu’il puisse suivre son client et lui proposer des solutions de financement à court terme adaptées, il doit être au courant de la situation très tôt et en comprendre les raisons (commande exceptionnelle, sur-stockage, modification des conditions de règlement d’un fournisseur, obligation d’accorder un délai de paiement à un client…). Il n’a alors aucune raison de s’inquiéter car ces explications sont la preuve que l’entreprise est bien gérée. Une bonne communication avec son banquier permet donc à ce dernier d’avoir une bonne connaissance de l’entreprise. De cette connaissance nait la confiance, qui facilite la recherche de solutions en cas de tensions de trésorerie et ainsi une plus grande sérénité au chef d’entreprise. En effet, lorsque le contact est régulier et que les informations passent bien entre l’entreprise et la banque, les risques sont considérablement réduits.

  • Impliquer ses salariés

En effet, les salariés sont ceux qui vont concrètement mètrent la main à la patte pour redresser l’entreprise. Les collaborateurs sont les premières forces de l’entreprise. Ils souhaitent tout autant que la direction le retournement, le rétablissement, et la survie de leur entreprise. Il faut donc communiquer et rassembler les équipes , même s’il faut aborder un plan social.

Il est difficile de savoir qui sont ses vrais alliés dans des situations pareils , des employés peuvent partir chez les concurrents, il faut donc être clairvoyant et savoir nouer des alliances sans préjugés. Maintenir un dialogue social de qualité est par ailleurs déterminant.

  • Prendre soin de sa trésorerie

La trésorerie est la clef pour qu’une entreprise continue de fonctionner malgré les difficultés. Pour préserver sa trésorerie, il faut donc couper immédiatement les frais et les dépenses de fonctionnement surperflues, voir non essentielles et bien évidemment celles qui ne génèrent aucun business immédiat. Cela passe également par l’arrêt des activités déficitaires et consommatrices de cash. Il ne faut pas oublier de négocier des reports et des rallongements auprès des divers créanciers et de booster les rentrées d’argent. Pour générer des revenus, la cession d’actifs non stratégiques doit être envisagée.

Afin de suivre au mieux la trésorerie l’entreprise doit se doter d’outils de gestion permettant sa visibilité ( prévisions de trésorerie)

  • Gérer sa santé et ses proches

L’entrepreneur face aux difficultés va très vite être confronté à du stress, des insomnies, des maux de dos… Le meilleur des remèdes est d’agir tel un athlète qui ont une bonne gestion de la récupération, de la gestion du repos et du sommeil. Il ne faut également ne pas hésiter à en parler à son médecin qui peut aider à passer cette période difficile.

Quant à l’attitude vis à vis de sa famille est la transparence. Il doit communiquer, parler à son conjoint, à ses enfants sans les affoler. Il doit leur donner le minimum de clés pour qu’ils puissent comprendre pourquoi l’ambiance n’est plus la même dans le foyer.

 

9,003 Comments